Mais que contient réellement le fameux e-liquide ?

Avant tout, il y a ce qui permet de générer de la vapeur au moyen d’un matériel e-cig dédié et de renforcer le goût:

– Du propylène glycol, ingrédient qui est déjà utilisé par exemple dans l’industrie alimentaire comme émulsifiant (E1520) dans les plats préparés ou dans la préparation de certains médicaments à base de phénytoïne.

– De la glycérine végétale, elle aussi utilisée dans l’industrie alimentaire pour son goût légèrement sucré, comme émulsifiant, stabilisant et épaississant dans une large variété de produits tels que les sucreries, biscuits, sandwichs…

D’autres ingrédients peuvent être ajoutés :

– De la nicotine. Bien entendu, lorsque l’on commence à vaper il est impératif d’avoir un e-liquide qui en contienne. Le taux de nicotine est déterminé dans un premier temps en fonction de votre consommation de tabac et pourra par la suite être modifié progressivement à la baisse jusqu’à ne plus en avoir besoin. Contrairement au patch, ce taux est entièrement personnalisable, ce qui permet de l’adapter progressivement suivant le besoin de chacun.

– Des arômes alimentaires destinés à être inhalés. L’arôme tabac sera peut-être celui vers lequel le nouveau vapoteur se tournera en premier, mais ce choix est heureusement bien plus riche. Il existe plusieurs centaines d’e-liquides avec toutes sortes d’arômes, gourmands, aux fruits, mentholés ou tout simplement indéfinissables. Ce serait dommage de ne pas en profiter, car nos papilles aiment le changement. Si vous deviez manger votre plat préféré tous les jours, je doute qu’au bout d’une semaine vous en ayez encore envie. Le changement d’e-liquide au cours de la journée est également une bonne façon de ne pas ressentir de lassitude, et constitue un moyen agréable de profiter de l’expérience suivant votre humeur, du temps qu’il fait (c’est agréable de vaper un e-liquide fruité l’été) ou de la période de la journée avec un e-liquide un gourmand en regardant un bon film en soirée.

Et c’est tout. Nous sommes loin des 4 000 produits dont 500 sont dangereux voir cancérigènes de la cigarette de tabac que l’on arrête d’inhaler quand on décide de stopper sa consommation de tabac. Les e-liquides eux, n’en contiennent aucun. Sachez également que tous les e-liquides vendus par des professionnels en France sont soumis à une certification Afnor, afin de vous protéger de toute substance qui pourrait être nocive pour l’organisme , du respect de fabrication et de leur conditionnement.