Qu’importe les raisons qui vous ont poussé à arrêter de fumer la cigarette, sachez que différentes solutions s’offrent à vous pour vous aider à atteindre votre objectif. N’oubliez pas que cette période de sevrage tabagique ne sera pas de tout repos. Mais quelles que soient les difficultés que vous rencontrez en route, il est primordial de ne pas baisser les bras. Si une méthode pour arrêter la consommation de tabac ne fonctionne pas, essayez-en une autre.

Cesser de fumer grâce à l’hypnose

Qu’importe les méthodes de votre choix pour arrêter de fumer, ce changement inflige au corps un stress énorme suite au manque de nicotine. Beaucoup de fumeurs deviennent irritables ou tombent dans la dépression. Heureusement, il existe des techniques pour faciliter ce processus. L’hypnose est utilisée pour venir à bout de nombreuses dépendances telles que l’alcool, le tabac et la drogue. Dans le cas du tabagisme, cette stratégie de sevrage repose entre autres sur la suggestion directe.

L’hypnothérapeute vous suggère de changer votre comportement vis-à-vis du tabac. Pendant la séance, il peut associer le tabac aux nausées par exemple et amplifier votre désir d’être délivré de cette dépendance. Il peut recourir à d’autres techniques telles que l’hypnose éricksonienne. Celle-ci consiste à vous plonger dans un état de transe à l’aide de suggestions indirectes, de métaphores et d’ordres cachés. D’autres spécialistes utilisent l’évolution en âge (propose le souvenir d’un passé sans problèmes) ou la progression dans le futur (se projeter dans un avenir sans troubles).

Comment se passe la séance d’hypnose pour arrêter de fumer ?

La technique de l’hypnose pour cesser de fumer fonctionne sur des sujets faiblement ou très fortement dépendants. Elle aide entre autres à atténuer les symptômes de manque (irritabilité, stress, trouble du sommeil, dépression, difficulté à se concentrer, etc.) et les gestes addictifs.

Pendant la séance, l’hypnothérapeute commence par évaluer votre niveau de dépendance par rapport à la nicotine. Puis il étudie votre contexte environnemental, un facteur de risque pouvant entraver le sevrage. Ensuite, il fait entrer dans votre subconscient des suggestions positives : vivre sans tabac, respirer à pleins poumons, vaincre la dépendance, éviter les maladies… Il peut même vous inciter à avoir la nausée dès que vous pensez à la cigarette. Il est également possible de vous enseigner des techniques d’autohypnose pour davantage d’autonomie. Tous les exercices que vous apprendrez pendant les séances d’hypnose peuvent vous servir dans d’autres situations. Par exemple, en cas de stress.

Dans tous les cas, mieux vaut vous tournez vers des solutions douces pour arrêter la cigarette. Mais gardez en tête que le taux de réussite dépend en grande partie de votre volonté, de votre détermination et de votre capacité à chasser vos mauvaises habitudes.